Accueil Politique La réflexion impromptue du jour

La réflexion impromptue du jour

« J’aime par-dessus tout la fantaisie dans l’action, et le vrai bon sens dans la spéculation. Je déteste les bourgeois. (L’épaisse bêtise bourgeoise). Mon aversion pour la vie de l’esprit n’est pas excessive; je suis fort capable de m’emballer pour une page de métaphysique, deux yeux ardents d’une jeune fille chaste et qui m’aimerait, ou le doux soleil du Bon Dieu sur un champ de blé. Enfin, je risque de ruiner mon crédit auprès de beaucoup, j’avoue préférer la poésie au football. Et à la boxe parlementaire. » José Streel, Les jeunes gens et la politique, 1932.
*
« Il combat toujours de trop loin, puis, tout à coup, tout près ». Jean Prévost, Plaisirs des sports, 1925.

*

Le romantisme en politique consiste souvent à combattre à la fois de trop loin et, un instant plus tard, de trop près. Il donne souvent des fusillés. PLV

A Propos Pierre Le Vigan

Consulter aussi

Olivier Zajec ou la géopolitique au présent

Comprendre le monde actuel au prisme de la géopolitique avec Olivier Zajec Présenté comme une modeste …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer